ZAD Partout ARLON

https://zabliere.noblogs.org

L’ancienne sablière de Schoppach, située en périphérie de la ville d’Arlon, est répertoriée comme “zone de grand intêret biologique” par la Région Wallonne en raison des nombreuses espèces qui y ont trouvé refuge, dont l’hirondelle des rivages, le triton crêté, deux espèces de papillons menacées et plusieurs plantes protégées . Elle constitue également une zone tampon entre l’autoroute et le quartier d’habitation de Schoppach.

Malgré cela, la sablière est menacée de bétonisation par un projet de zoning pour PME comprenant bureaux et parkings, depuis son rachat auprès de la commune par l’inter-communale IDELUX-AIVE.

tract%20arlon

Plan d’accès contact:
https://zabliere.noblogs.org/plan-acces-contact/

La justice de paix a autorisé l’expulsion de la ZAD fin novembre, le conseil d’administration d’Idelux a voté ce vendredi 6 décembre à l’unanimité d’utiliser leur droit le plus vite possible, ils ont donc prévu de mandater un huissier pour venir l’annoncer aux occupant.es, une fois que cela sera fait les occupant.es auront 8 jours pour quitter après quoi la force pourra être utilisée pour quitter ces lieux.
Le vendredi 29 novembre, le bourgmestre Magnus avait déjà fait une démonstration de force en réponse à la Marche des territoires qui était prévue ce jour là (mais qui avait été pourtant annulée); ce jour là Arlon était en état de siège: un hélicoptère, des drones, la police montée, 2 autopompes, près de 300 policiers de tout le pays (dont des policiers fédéraux d’Hasselt), les élèves n’avaient pas le droit de sortir sur le temps de midi ce jour là, de nombreuses places de stationnement ont été interdites ce jour là,… le risque de la manifestation a été élevé au niveau 2… dispositif assez particulier pour une manifestation annulée… Lors de la commission de la chambre ce mercredi 4 décembre, la députée Ecolo Cécile Thibaut a critiqué ce déploiement, Pieter De Crem a alors rétorqué que: « L’analyse de risques a été faite par la police locale et entérinée par la police fédérale du Luxembourg, puis par la police fédérale nationale. Une analyse a également été faite par l’OCAM le 27 novembre et par la Sûreté de l’État. Ces analyses ont démontré la présence, dans la ZAD, de nombreuses personnes défavorablement connues pour infractions contre l’environnement, dégradations volontaires, incendies criminels, vols qualifiés, outrage, rébellion, coup et blessures et menaces d’attentats. L’OCAM a également mentionné la présence d’un propagandiste de la haine. ». Des personnes auront été arrêtée aléatoirement ce jour là et une personne a été convoquée à la police fédérale.
Procès d’intention, intimidations, volonté de faire passez les occupants pour des terroristes auprès de la population, insulte de “propagandiste de la haine” venant de quelqu’un qui a gouverné avec l’extrême droite,… la répression s’opère de manière pérenne. La Zablière a besoin de renforts.

1 Like

Merci @nononemo de nous tenir engagés et au courant je rapelle que les informations pour rejoindre la Zablière d’Arlon sont ici: