Notes de la rencontre du 10 octobre 2017

Présents :

  • Sébastien Kennes (RDC)
  • Pierre (Waend)
  • Priscille et Frédéric Fievet (ASBL 12 Schoot / projet woord wide web)
  • François Devaux (Réseau Transition)
  • Stéphane (CNCD)
  • Mathieu Simonson (Dewey)
  • Natacha Roussel (Dewey)

Mot introductif de Seb. Kennes

  • Volonté de plusieurs acteurs de travailler sur un mapping
  • Processus amorcé dès 2015 par mapping 3.0 (Réseau Transition)
  • Invitation d’Agro-Ecology in Action : plateforme nationale de (30-40) acteurs souhaitant amplifier le mouvement pour l’agro-écologie. Volonté de ne pas multiplier les mappings. Outils très important pour les gens qui font du plaidoyer politique. C’est important pour AIA, d’employer la carto comme un outil au service de ce travail d’amplification …
  • AIA dispose de bcp de données, mais n’a pas les outils et les connaissances pour les exploiter au mieux.
  • Option avec financement/ sans financement
  • Réseau Transition et projet Mycélium
  • Waend, expérience en dév. carto (avec Terre en Vue par exemple)
  • D’autres acteurs intéressés : IEW, …

Plateforme de coordination, (“tronc commun”, système de mutualisation de ressources).

  • InCommon.cc (platefome basée sur Discourse, systèmes très souple, …)
  • Proposer un goupe ouvert pour encourager à ne pas faire les choses en double , ou “réinventer la poudre”.

Charte In Common

Proposition de "réunion de lancement"

  • faire un travail sur la plateforme en amont
  • rencontre physique autour de la “charte/principes de base”
  • financer une structure (fenêtre d’oportunité avec Ministre DiAntonio, voir aussi Bruxelles Environnement)

Créer des groupes de travail

  • GT charte & ateliers
  • GT rech. de financement
  • GT technique

Piste de financement 2018 : Participation à un projet Co-Create
(entre Financité, Dewey et Réseau Transition/mycélium)

Rencontre le 6 novembre 2018 à 14.00 - Café Le Coq, 1000bxl
pour GT financement

Génial, il fallait bien 3 réunions pour arriver au point de départ.

Nous sommes fin 2017, où en est Mapping 3.0 ?

Je ne vois personne de ce groupe parmi les participants : quelqu’un peut-il faire transparence sur les affiliations ?

Quand on ne dispose ni des outils, ni des connaissances, on utilise de l’argent dans notre société. Où est l’argent ?

Pardon ? L’option sans financement, c’est : on ferme le site.

Personne n’est foutu de valider le travail déjà fait ?

Donc en fait, vous papotez réunion après réunion à savoir comment vous allez traverser le fleuve, pendant ce temps on vous pose un pont, et au lieu de traverser, vous continuez de papoter. Bravo. C’est grotesque.

Les groupes de travail existent de fait. Si vous ne participez pas à la plateforme, vous n’en faîtes pas partie.

Une seule piste, même pas d’avenue ou de place ? On parle de quoi là ? Y-a-t-il des professionnels dans la salle ?

Stéphane et Sebastien sont d’AIA (Agroecology in Action)

ça a été dit hier, …

ce n’est donc pas une piste de financement : c’est un financement qui a été accepté, pré-validé, et doit passer devant le gouv. bruxellois en décembre 2017.
: ) ce serait cool que tu ne cherches pas à flinguer mon PV à chaque ligne. Merci

oui, donc ça on va mettre ça sur le compte de la fatigue de la personne qui a écrit le PV, càd moi, et on va passer à autre chose

http://mapping3.reseautransition.be/wakka.php?wiki=Participants
http://mapping3.reseautransition.be/wakka.php?wiki=Accueil

je suis surpris de ne voir aucune réaction sur les 2 propositions concrètes de la réunion
(1) la création de 3 GT
(2) la rencontre du GT financement (Stéphane, Mathieu), lundi 6 novembre pour bosser sur le financement.

c’était mars 2016, autant pour moi

Mathieu, il ne s’agit pas du tout de toi, les notes présentent bien ce qui s’est passée dans cette réunion bizarre hier ou j’ai traversé la moité de la ville pour écouter le monologue de personnes qui n’avaient pas le temps…
Hier nous venions pour discuter des possibilités de financement de in common et ça n’a pas été fait. La proposition de agroecology in action ne me parait pas claire du tout, et ils ne l’ont pas expliquée,
Il n’y a aucune transparence ni dans leurs discours ni dans leur projet.
Par ailleurs nous proposons des processus pour essayer d’avancer et personne n’a voulu même s’y intéresser, ne serais-ce qu’écouter la présentation de l’outil ou de ses fonctionnalités, la seule chose qui est ressortie de la réunion c’est le projet d’une autre réunion, c’est vraiment impossible à gérer.

Je n’ai pas du tout été convaincue par l’approche des recherches de financement qui consiste à “aller chercher de l’argent dans les poches du ministre”, je crois que fonctionner ainsi est une forme de lobbying qui est efficace sur le long terme, mais ne permet pas de financer un projet particulier: il y a quand même des règles dans le financement public genre appel d’offre etc… qui font que une organisation ne touche pas directement d’argent du ministère et heureusement. En bref je ne crois pas que ça réponde au critère de transparence mis en exergue dans la charte de in common.
Par contre, il y a un certain nombre d’appels auxquels je crois qu’il est important de répondre et si agroecology in action veut nous soutenir ce serait sans doute une bonne chose.

Note le “à compléter”. Si Mapping 3.0 avait été quelque part, nous ne serions pas là à faire un autre essai avec In Common. Maintenant si le processus se répète de faire des réunions sans suite, on va droit dans le (même) mur.

(1) J’ai déjà répondu à cela :

(2) Si effectivement

alors cette réunion peut faire sens. Mais je crois qu’il serait plus simple, plus transparent, et surtout plus efficace de ne pas multiplier les réunions, mais d’intégrer cette réflexion ici-même sur la plateforme, de manière à ce que les informations circulent entre et au-delà des “GT”. Les réunions doivent servir principalement à valider les choses qui ne peuvent pas être tranchées par la conversation courante sur la plateforme, sinon on passe sa vie en réunion, et on n’avance pas. Si certaines personnes prennent sur leur temps rémunéré pour faire ces réunions, il y en a d’autres qui le prennent sur leur temps de travail : il est irrespectueux de faire de la réunionite, et cela contribue largement à empêcher les projets de se former.

SVP, pouvez-vous répondre en une seule fois aux différents points plutôt que de faire une réponse par point ?

Merci Mathieu pour ces notes et cette réunion.
Pour ma part, je vais mettre mon énergie pour faire avancer ce projet !
Belle journée à tous,
François

1 Like