Josaphat : stopper les travaux illégaux

  • travaux illégaux pendant le covid : au moment des travaux, il y a eu des protestations du voisinage (env. 12 personnes devant la grille le samedi midi, au moment du contrôle opéré par la police de scharbeek ; puis qques petites altercation le lundi matin, lors de la reprise de travaux). Les travaux se sont arrêtés le lundi midi (autour de la mare de Benoit De boeck). La partie la plus profonde a été conservée, les bords ont été fortement rabotés : http://www.ezelstad.be/2020/04/27/bruxelles-la-sau-envoie-en-pleine-connaissance-de-cause-un-tractopelle-sur-un-lieu-de-ponte-pour-insectes-rares/

  • Recours d’extrême urgence au Conseil d’Etat (en réponse à la démolition d’une partie de la zone humide de la FJ) : cette option n’est envisageable que s’il y a des permis de chantier. Or, là, la SAU prétexte que ce sont des travaux de jardinage (sur ce point, on peut les attaquer, pcq un chemin en ballast de 7m sur 140m, c’est évidemment un chantier). Mais, c’est la commune de Schaerbeek qui doit agir

  • Comment faire davantage pression sur la commune et les parlementaires?

Je suis passée il y a 1 mois et demi, dans l’espoir de trouver un bout de pelouse ou m’asseoir loin des drones, je n’ai rien vu. Rencontré un riverain qui m’a expliqué que c’était impossible de rentrer sur le terrain et que c’était surveillé. Je vais retourner jeter un coup d’oeuil.
J’ai été voir, c’est un désastre, on m’a raconté que ils avaient mis des amendes à des personnes qui s’étaient arêté pour regarder les buldozers.