Charte IN COMMON

get-started
incommon
#1

Charte IN COMMON

Note: there is an English version.

Version

Ce document est édité collectivement dans le cadre de la conversation du Collectif IN COMMON.

Ceci est la version 1.0.0 de la Charte IN COMMON. Voir le suivi des versions.

La conversation en cours à propos de cette Charte est ouverte à tou·te·s !

Intention

La Charte IN COMMON définit les orientations techniques, collectives et politiques du projet IN COMMON, ainsi que les conditions selon lesquelles des ressources peuvent entrer dans la collection publique du projet. La Charte s’appuie sur les principes du “Manifeste de cartographie des Communs”. Elle les résume en 5 principes généraux.

Principes

I. Visée de bien commun

IN COMMON sert à documenter les communs et le commoning et à fédérer les communautés qui en assurent la promotion et la défense. Cet effort de documentation se base sur un travail de géographie humaine. Sont considérés comme “collectifs de commoning”, tous les collectifs qui respectent les 4 principes fondamentaux de l’Économie Sociale :

  1. finalité de service à la collectivité (plutôt que de profit)
  2. autonomie de gestion : l’association s’administre elle-même, se gouverne par ses propres lois… et dispose d’un haut degré d’indépendance vis à vis des pouvoirs subsidiants et des puissances du marché.
  3. processus de décision démocratique : les membres du collectif ont un droit de regard sur la gestion de l’association, et prennent une part active aux décisions qui les concernent (“une personne, une voix”).
  4. primauté du travail sur le capital :

    « La formulation de ce principe couvre des pratiques très variées au sein des organisations d’économie sociale : utilisation des excédents pour le développement de l’activité, rémunération limitée du capital, limitation ou absence de plus-value lors de la cession de parts de capital, amélioration des rémunérations et des conditions de travail, répartition de tout ou partie des bénéfices entre les membres associés (usagers ou travailleurs) sous forme de ristournes ou d’autres avantages, mises en réserve pour des investissements futurs, affectation à d’autres projets à finalité sociale* , etc. » (voir : concertES)

II. Indépendance

IN COMMON doit faire en sorte que les communautés concernées assurent par elles-mêmes la production et la mise à jour des données. Pour ce faire, IN COMMON doit multiplier les moments de concertation qui permettront aux communautés concernées ( commoners) de s’accorder sur la méthode et les objectifs à poursuivre, de garder le cap.

IN COMMON poursuivra l’auto-hébergement de l’infrastructure du projet, en utilisant et en produisant des logiciels libres et des données ouvertes.

III. interdépendance

Pour éviter de devenir une initiative insulaire et isolée, IN COMMON doit adopter des taxinomies ouvertes et mettre en commun des données de façon à les mutualiser et à assurer une forme d’interopérabilité entre différents systèmes de cartographie citoyenne : localement il s’agit de cartes telles que la carte Dewey Maps ou celle de RCR ou des GASAP, et globalement, il s’agit d’initiatives telles que
OpenStreetMap, Transformap, Communecter et Civics.

IN COMMON collaborera avec ces projets et d’autres projets similaires et utilisera des licences de logiciels libres et des licences de données ouvertes qui favorisent l’autonomie des Communs.

IV. Information libre

IN COMMON doit maintenir le code libre et documenté (disponible publiquement par git et distribué selon les termes de la GNU Affero General Public License (AGPL)) et les contenus en libre accès (sous licence Open Database License (ODbL), Creative Commons (par exemple, CC-BY-SA) et API publique). Les utilisateurs doivent utiliser droits d’auteurs (et le copyleft !) toutes les fois où c’est nécessaire pour affirmer le droit de tou·te·s à la réutilisation des contenus maintenus collectivement.

V. Transparence

Afin de préserver la confiance des utilisateurs dans ce travail de mise en commun des données, IN COMMON devra garder les traces du processus de création de la carte, offrir aux utilisateurs un droit de regard sur le processus, et leur permettre d’accéder aux archives (dépôts de code source, wiki, Discourse).

IDENTIFIER, PROMOUVOIR & DÉFENDRE LES COMMUNAUX

Les Communs sont menacés partout dans le monde, de la pollution aux méga-projets, en passant par les génocides et la guerre, l’inertie institutionnelle et la corruption, la cupidité et l’incompétence.

Identification des communaux

IN COMMON gardera ouverte la conversation quant à ce qui est considéré comme un Commun et sur l’étendue de l’asymétrie des pouvoirs en ce qui concerne les comportements prédateurs contre la participation des citoyens et l’utilisation locale. Il est de notre devoir d’affirmer l’existence des Communaux, afin de reconnaître les menaces comme les opportunités.

Promotion des communaux

Les logiciels et le Collectif IN COMMON et les projets connexes contribuent à rendre visible ce que nous partageons tou·te·s et dont – par le principe d’interdépendance – nous sommes tou·te·s responsables. Rendre visible ce qui est commun et la façon dont ces communaux évoluent est un élément important dans la conception d’arrangements institutionnels adéquats pour gérer collectivement les Communaux et assumer la responsabilité de leur préservation.

Défense des communaux

IN COMMON a vocation à faciliter le travail des commoners dans la lutte pour défendre les Communaux où qu’ils se trouvent et quelle que soit la menace à laquelle ils font face : le changement climatique, l’accès à l’eau et à la nourriture, l’accaparement hostile et l’enfermement des terres, les menaces à l’autodétermination, etc.

Signataires

Les personnes et collectifs suivants s’engagent à soutenir le projet IN COMMON pour l’identification, la promotion et la défense des Communaux et adhèrent à la présente Charte.

https://talk.incommon.cc/badges/102/signataire-de-la-charte-in-common

Vous pouvez signer la charte en cliquant dans vos préférences de profil :

2018-11-01-162004

2 Likes
Charte IN COMMON Charter Discussion
About In Common : Principes de base
Mardi en commun 4
About In Common : Principes de base
Préparation de la rencontre InterMapping
#2

Historique des versions

1.0.0 COURANTE

La version courante est celle qui se trouve ci-dessus.

Vacance
split this topic #4

5 posts were split to a new topic: Autres chartes

#8

Le lien est cassé
https://talk.incommon.cc/badges/102
Je signe comment ?

#9

Salut @pkotte, le raccourci /badges/N semble en effet avoir été brisé dans une récente version de Discourse. Il faut maintenant utiliser le lien complet : https://talk.incommon.cc/badges/102/signataire-de-la-charte-in-common

Quoi qu’il en soit, tu disposes d’un champ dans tes préférences :

2019-03-21-082809

#10

Je me demande si il n’y aurait pas un element qui manque dans cette charte, quelque chose qui concernerait une garantie de preserver la confidentialite des liens entre les participants du reseau.

Je veux dire, nous respectons les informations qui nous sont donnees, nous ne publions que ce qui est necessaire, c’est une chose, mais en plus il faut je crois comprendre que faire un travail de valorisation des communsimplique parfois d’avoir acces a des informations confidentielles, concernant des territoires en lutte par exemple, il faut donc parfois eviter de publier certaines informations, meme si elles sont deja publiques, ou eviter de rendre visible certains liens entre une initiative et une autre, je crois que ceci devrait figurer dans la charte. Sous une forme qui pourrait etre:
“IN COMMON s’engage à soutenir les espaces de résistance où la lutte pour la préservation des communaux peut parfois être difficile, en s’assurant tout spécialement auprès des lieux concernés de la justesse et de la pertinence des informations publiées.”

1 Like
#11

En anglais :

IN COMMON is committed to supporting areas of resistance where the struggle for the preservation of the commons can sometimes be difficult, by making sure, especially in accordance with the places concerned, that the information published is accurate and relevant.