Atelier 13 novembre 2020

Voici les informations pour 'atelier IN COMMON prévus pour le Vendredi 13 novembre 2020 . de 14h00 à 17h00. Je serais dans les locaux de l’ADES, 71 rue liedekerke à Saint Josse Ten Node et maintiendrais une videoconférence pour les participants @Ateliers2020-21 pouissent rejoindre, si certaines personnes veulent se déplacer nous pouvons être 3 ou 4 personnes dans la grande salle (du fond) à l’Adhésif.

L’ordre du jour selon les points décidés à la dernière rencontre:

Nous avons déjà abordés certains points:

Il nous reste à développer les 2 questions importantes suivantes:

  • Quantifier le temps de travail restant par rapport aux ressources et les besoin pour la maintenance du projet à moyen terme.

  • Quelle gouvernance pour IN COMMON

Hello,

Je serai présent - de façon virtuelle - et heureux de vous revoir !

A vendredi,

François - Be Planet

Voici les notes que nous avons pris lors de l’atelier de vendredi 13 novembre, je les ai remises en forme pour un peu de clarté, commentaires, questions et critiques bienvenues.

  • Pour commencer, quelques conclusions, questions et objectifs:

– Penser la Gouvernance d’IN COMMON, et la forme légale.
– Définir les fonctions d’utilité de l’outil pour des public qui ne soient pas familiarisés.
– Envisager combien d’ASBL de structure et de réseau d’associations feront partie de IN COMMON dans l’année et à plus long terme quel sera leur utilité.

  • Ce que nous pouvons faire maintenant pour mettre en oeuvre et matérialiser IN COMMON en Belgique
    Idée: faire des cartes pour des réseaux spécialisés
    – mettre en lien 2 réseau comme apere ou ceinture liégoise 5C
    – les association d’éducation permanente.

  • Une thématique intéressante,
    – Les initiatives alimentaires, comme celle de la ceinture liégeoise.
    – Echanger ces données d’alimentation (5C, ceintures alimentaires) dans la carte des transitions, utiliser la carte des transitions de réseau transition.
    – Travailler avec les asso d’alpha pour une thématique précise pour “éprouver” la carte, il y a qomme un travail de prospective qui doit être fait.
    – Associations liées à la thématique de la santé.
    – Comment accéder au différents services publics.

  • Et ailleurs, quels liens avec les réseau non francophones autour des communs.
    – Liens avec Commons Network, conversation en cours surtout au sujet de leur projet Shared Digital Europe
    – Renouvellement FRB pour déployer une dynamique en Flandre


Gouvernance

  • Rappel de l’historique de la catégorisation issue de Dewey

Après échec de mutualisons, en lien avec la grande abstraction, Matthieu souhaite mettre énergie dans In Common pour avoir une utilisé pratique pour des secteurs
Mat: Intérêt pour 1) faciliter l’accessibilité de la plateforme 2) Soutien au lancement d’ateliers cartographie
Réflexion autour de la charte In Common (2018) → comment arriver en 2021 à réaliser concrètement un ou plusieurs des éléments dans la charte

Une tache pratique a réaliser pour mars 2021.

Quelle structure pour IN COMMON

  • Question doit on créer une ASBL ?

– Cela rend la chose plus officielle et crédiblle
– Facilite la rigueur de la gouvernance
– Facilite l’accès au financement

  • Risques:
    Qqch de plus complexe risque de prendre beaucoup de temps

  • Autre:
    . Aller vers une coopérative à finalité sociale pour s’ouvrir davantage à l’international ?

  • Proposition
    Passer par une agence conseil, user du principe d’entraide coopérative.

  • Conclusion,
    Nous n’avons pas pris de décision mais il semble globalement un peu tôt aux personnes présentes pour s’engager dans la consolidation d’une structure pour IN COMMON, notamment nous aimerions avoir un prototype fonctionnel d’abord. Souhait de continuer la discussion. Un besoin serait d’identifier les personnes qui voudraient s’engager dans un tel projet.

  • Intérêt:
    – clarifier qui est vraiment dans le projet ?
    – faciliter le partage des tâches
    – petites singularités souhaiteraient déléguer des responsabilités d’ici une petite année.
    – pour envisager de déléguer il faut partir de la base d’un outil technique fonctionnel.


Ateliers Thématiques:

Sur proposition de Mat nous aimerions organiser une série d’Ateliers thématiques qui mènerait a la production de cartes spécialisées.

  • Pour les thématiques ce serait important d’avoir 2 structures qui pourraient avoir un besoin d’échanger des données.
    – Primo arrivants: parcours d’intégration ça touche a plein d’aspect de la vie sur le territoire.
    – Espaces vert (il y a moins de personnes qui se sentent concernées) ou se trouve la biodiversité à Bruxelles c’est quoi les espaces ecosystémiques, c’est intéressant mais plus flou à mettre en place.
    – Un autre Use caseserait de se rapprocher de la ceinture Liégoise et la thématique cartographie des circuits courts locaux.
    – Faire une liste des personnes des structures liées à l’alimentation durable.

Conclusions et questions diverses:

  • Quels cas pratiques de gestion des données nous intéresse.
  • Pour Concert-ES ce qui fait sens c’est que l’outil s’étende progressivement, il faut qu’a moyen terme nous ayons un outil qui fonctionne progressivement.
  • Les ateliers actuels sont un espace de sensibilisation.
  • Conserver des structures légères et la possibilité de travailler en binomes sur des projets particuliers.
    • Pour la structure on est pas dans l’urgence.
      Mais quelle gouvernance au delà des structures, organisation de groupes de travail, définir 2 ou 3 groupes avec leur raisons d’être.
1 Like